Le Spécialiste des Résidences avec Services

Notre actualité

le 06 novembre 2018

Conjoncture immobilière : l'instant de vérité ?

La baisse des volumes viendra de la hausse des prix. Des taux bas, même avec l’allongement de la durée des prêts, ne pourront pas indéfiniment contrecarrer cette hausse et l’attentisme renaîtra si la situation économique globale en France venait à montrer des signes d’essoufflement.

L’investissement dans l’immobilier reste une décision importante : il rassure et sécurise par le sentiment de propriété et de tangibilité qu’il inspire, mais demeure une dépense chère tant par le coût du remboursement mensuel du prêt qui est le plus souvent mis en place, que part les frais importants qu’il faut débourser à l’achat.

Le poids de décisions politiques en faveur ou contre l’immobilier en général et le logement en particulier, la redéfinition des droits et obligations de chaque acteur de ce marché et la fiscalité qui sera appliquée influeront tout autant. Le vote de la loi ELAN participera à cet édifice, entendant provoquer « un choc de l’offre afin de répondre à la demande de logements ».

Source Notaires de France